Préparation de micro et nanobulles par contacteur à membrane et applications médicales


Title : Preparation of microbubbles by membrane contactors and their medical applications

Etudiant Romain MELICH
Directeur de thèse : Catherine Charcosset, e-mail : charcosset@lagep.univ-lyon1.fr
Co-directeur de thèse : Frédéric Padilla, e-mail : frederic.padilla@inserm.fr
Début de thèse : 01 octobre 2015
Fin de thèse : 31 septembre 2018

Abstract
The subject of this pH thesis is related to the preparation of microbubbles and nanobubbles by membrane processes. The effect of the process parameters (membrane pore size, membrane geometry, etc.) as well as a large range of formulation parameters (surfactant, lipid, gas, etc.) on the microbubbles and nanobubbles properties (size, stability, etc.) will be determined. The results obtained with the new techniques developed will be compared to existing methods. The obtained microbubbles and nanobubbles will be tested for biomedical applications of ultrasound like imagery and drug delivery. The thesis will be in collaboration with the Laboratoire Thérapie et Applications Ultrasonores (INSERM, Frédéric Padilla), specialized in the development and optimization of innovative ultrasound diagnostic and therapeutic strategies, especially for cancer treatment.Titre : Préparation de micro et nanobulles par contacteur à membrane et applications médicales

Etudiant Romain MELICH
Directeur de thèse : Catherine Charcosset, e-mail : charcosset@lagep.univ-lyon1.fr
Co-directeur de thèse : Frédéric Padilla, e-mail : frederic.padilla@inserm.fr
Début de thèse : 01 octobre 2015
Fin de thèse : 31 septembre 2018

Sujet :
Le développement de différentes formes colloïdales pour le traitement et le diagnostic médical connait un intérêt croissant depuis de nombreuses années. En particulier, les microbulles et nanobulles sont associées à des techniques ultrasonores pour l’imagerie et délivrance de médicaments. Parallèlement à l’étude de nouvelles applications, le développement de nouvelles techniques de préparation reste un enjeu primordial. Ainsi, de nouvelles méthodes de préparation sont apparues, basées sur des dispositifs de microfluidique ou des membranes poreuses. Pour ces dernières, l’avantage est un contrôle précis de la taille des colloïdes préparés et de leur homogénéité, grâce aux pores de la membrane [Charcosset 2012]. En ce qui concerne la préparation de microbulles et nanobulles par membrane, peu de travaux existent dans la littérature. Par exemple, Kukizaki and Goto [2006, 2007] utilisent des membranes SPG pour obtenir des microbulles de taille comprises entre 25 et 65 μm, ainsi que des nanobulles entre 360-720 nm. Dans les deux cas, les tailles obtenues sont supérieures à celles adaptées à des applications biomédicales des ultrasons. L’objectif de la thèse porte donc sur le développement de nouvelles techniques à membrane et de formulation de nano et microbulles pour des applications en imagerie et thérapie ultrasonore. Le sujet de thèse sera en co-direction avec le Laboratoire Thérapie et Applications Ultrasonores, INSERM, spécialisé dans le développement et l’optimisation de formes innovantes de techniques ultrasonores pour le diagnostic et la thérapie.

Filed under: Thèses, Thèses en cours