Nanovecteurs lipidiques pour une application topique dans le psoriasis et sa complication arthritique

Etudiant :SALA Mourad

Ecole doctorale :Array

Directeur ou Directrice :Nanovecteurs lipidiques pour une application topique dans le psoriasis et sa complication arthritique

Date de la soutenance :20170128

Commentaire :

Le psoriasis est une maladie de peau auto-immune et chronique. Le rhumatisme psoriasique est une de ses principales complications qui est très invalidante pour les patients. Cette pathologie reste encore incurable à ce jour. L’usage des médicaments disponibles actuellement dans le psoriasis est limité par leurs effets secondaires dépendant de la dose et de la durée d’utilisation. Le but de ce travail était de développer des nanovecteurs médicamenteux à base de lipides pour un usage topique, en particulier ciblant l’épiderme viable qui est le site principal de la physiopathologie du psoriasis, mais aussi le derme et au-delà pour atteindre les articulations endommagées. Grâce à une nouvelle technique que nous avons développé et optimisé, le double déplacement de solvants, basée sur une organisation des phospholipides en deux temps, nous avons préparé des vésicules lipidiques encapsulant du diclofénac d’une part et de la ciclosporine A ‘autre part. Ensuite, nous avons évalué leur aptitude à traverser la peau et cibler les régions d’intérêt. Après une étude systématique permettant d’optimiser les paramètres de préparation, les vésicules lipidiques encapsulant le diclofénac et la cyclosporine A ont montré une efficacité d’encapsulation (EE%) comprise entre 50% et 90% respectivement, selon la concentration en phospholipides. Après réalisation des études in vitro sur peau de cochon, nous avons observé que la formulation contenant une concentration basse en phospholipides (8,5 mg / mL) permettait d’encapsuler plus de 80% du diclofénac et de cibler le derme et au-delà. La formulation de vésicules lipidiques chargées de cyclosporine A qui encapsule la quantité la plus élevée (environ 80%) était également celle contenant la concentration basse de phospholipides. Contrairement au diclofénac, cette formulation n’était pas la meilleure pour cibler une couche profonde de la peau comme l’épiderme viable, alors que c’était le cas pour la formulation avec une concentration élevée de phospholipides (15 mg / mL), bien que l’EE% était d’environ 55%. Le double déplacement de solvant est une technique très prometteuse de préparation de vésicules lipidiques, capable de produire une population monodisperse d’échelle nanométrique. Cette méthode n’est que légèrement impactée lors d’une transposition d’échelle et serait donc facile à mettre en oeuvre à l’échelle industrielle. Cette méthode a été conçue dès le début pour utiliser des solvants favorisant la pénétration cutanée mais l’étendue de ces applications reste à explorer