Nouvelles applications des nanoparticules organiques: de la vectorisation d’un mélange d’actifs à travers la peau jusqu’au développement d’un test de diagnostique in vitro de l’allergie aux parfums

Etudiant :CORTIAL Angèle

Ecole doctorale :EDISS

Directeur ou Directrice :Briançon S., Nicolas J.F. (INSERM U851)

Financement :Thèse MENRT

Date de la soutenance :20150130

Commentaire :20150130

Résumé : Les nanoparticules (NPs) organiques représentent un outil majeur d’innovation en dermatologie.
L’objectif de cette thèse a été de développer et d’optimiser des procédés d’encapsulation d’un mélange de molécules odorantes appelé fragrance mix I (FMI) dans des nanoparticules (NPs) de différentes natures: NPs polymères (poly-ε-caprolactone, PCL), ou NPs lipidiques solides (SLNs) (à base de vaseline, beurre de karité, cire de candelilla, triglycérides C10-18, ou palmitate de cétyle). Ces nouveaux systèmes ont alors été évalués pour la vectorisation de ce mélange à travers un explant de peau de porc, afin de modéliser la distribution des molécules composant le FMI dans les différentes assises cutanées. En parallèle, elles ont également été appliquées en tant que promoteurs de solubilisation du FMI pour le développement d’un nouveau test de diagnostic in vitro de l’allergie aux parfums.

Nos résultats montrent que: (i) les NPs polymères, principalement anioniques, sont les plus adaptées pour promouvoir la pénétration transépidermique du FMI. Au contraire, les SLNs s’agglomèrent dans le stratum corneum, conduisant à une accumulation du FMI dans cette assise ; (ii) qu’au-delà du type de vecteur utilisé, la pénétration des molécules du FMI dans les couches les plus profondes de la peau dépend de leur coefficient de partage intrinsèque ; (iii) que les nanoparticules de PCL augmentent significativement la solubilisation du FMI dans les milieux de culture conventionnels et permettent ainsi une réactivation robuste des lymphocytes T spécifiques circulant chez des patients présentant une allergie au parfums.

L’ensemble de ces résultats confirme donc tout le potentiel des NPs organiques pour le développement de futures stratégies de délivrance ciblée de plusieurs actifs dans les différents compartiments cutanés. Ces nouveaux vecteurs offrent en outre une alternative prometteuse pour améliorer le diagnostic de l’eczéma de contact induit par les parfums et plus généralement par des allergènes hydrophobes.

MOT-CLES : Allergie, Diagnostic, Eczéma allergique de contact, Fragrance Mix I, Nanoparticules polymères, Nanoparticules lipidiques solides, Pénétration cutanée.

  • Etudiant :  CORTIAL Angèle
  • Diplôme : Thèse MENRT
  • Soutenue :  vendredi 30 janvier 2015 à 14h dans le petit amphithéatre CPE bâtiment CPE, campus de la Doua, à VILLEURBANNE
  • Encadrement : Briançon S., Nicolas J.F. (INSERM U851)

Filed under: Thèses, Thèses soutenues