Passivity Preserving Balanced Reduction for the Finite and Infinite Dimensional Port Hamiltonian Systems

Etudiant :Yongxin WU

Ecole doctorale :ED EEA

Directeur ou Directrice :B. Maschke, B. Hamroun

Financement :ANR project HAMECMOPSYS

Date de la soutenance :20151207

Commentaire :20151207

Dans ce mémoire nous avons développé des méthodes de réduction des systèmes hamiltoniens à port en dimension finie et infinie qui préservent leur structure. Dans la première partie, nous avons défini une représentation des systèmes hamiltoniens à port avec contraintes sous la forme d’équations différentielles algébriques (DEA) de type de « système descripteur ». De cette forme nous avons déduit une réalisation équilibrée du système hamiltonien à port exprimée sous forme de « système descripteur » contenant les mêmes systèmes d’équations de contrainte. Dans la deuxième partie, nous avons défini une classe de problèmes de commande LQG tels que le contrôleur dynamique LQG est passif et admet une réalisation hamiltonien à port. Deux méthodes de synthèse de commande passive LQG sont proposées et une de ces méthodes LQG nous a permis de définir une réalisation équilibrée LQG. Puis nous avons appliqué la méthode de contrainte de l’effort pour réduire le système hamiltonien à port et obtenir une commande LQG passive d’ordre réduit. Ce contrôleur LQG admettant une réalisation hamiltonienne, la structure hamiltonienne est préservée pour le système en boucle fermée par interconnexion de systèmes hamiltoniens à port. Dans la troisième partie, nous avons généralisé les résultats précédents aux systèmes hamiltoniens à ports linéaires de dimension infinie. Pour cela nous avons considéré une classe de systèmes hamiltoniens à ports de dimension infinie dont l’opérateur d’entrée est borné et un problème de commande LQG passif. Sous des conditions de nucléarité de l’opérateur de Hankel lié au problème LQG, nous définissons une réalisation équilibrée LQG passive du système et une approximation en dimension finie. Le contrôleur LQG passif d’ordre réduit obtenu par cette approximation admet une réalisation hamiltonienne à port et par conséquent la structure hamiltonienne et la passivité sont préservées en boucle fermée.

Filed under: Thèses, Thèses soutenues