Procédés des milieux dispersés

  PRODIS

Mots-clés : Cristallisation, Procédés granulaires, Polymérisation, Emulsification, Lyophilisation, Séchage, Suivi en ligne, Modélisation

L’équipe « Procédés des milieux dispersés » (PRODIS) se consacre à l’étude des procédés d’élaboration, de séparation et de mise en forme du solide divisé, des polymères des émulsions. Ces procédés impliquent la cristallisation/précipitation, l’agglomération, le séchage, la congélation/lyophilisation, la polymérisation des monomères liquides/gazeux, ou l’émulsification (en réacteur agité, mélangeurs statiques, homogénéisateur à haute pression, ultrasons ou membranes). L’activité de l’équipe s’étend de l’étude des mécanismes élémentaires (transferts couplés de matière et de chaleur, équilibres thermodynamiques, transition de phase solide, désolvatation, polymorphisme, réaction en chaîne, brisure/coagulation et nucléation) jusqu’à la conduite des procédés dans les conditions industrielles afin d'obtenir les propriétés d’usage souhaitées (la distribution de tailles des particules/gouttes, le faciès/forme cristalline polymorphique ou la viscosité de la dispersion). Les essais expérimentaux, le suivi en ligne et la modélisation sont les méthodes utilisées pour déterminer les facteurs clés du procédé, et pour l’optimisation, l’intensification ou la transposition de procédé à d’échelle industrielle. Les applications étudiées concernent le domaine de la chimie de spécialité, la pharmacie, la cosmétique, l’agro-alimentaire, les produits biologiques, les revêtements polymères, les matériaux pour le stockage de l’énergie et le traitement des effluents.

 

Responsables : Nida Sheibat-Othman et Denis Mangin