Soutenance de thèse de GONZALEZ DE COSSIO FRANCISCO « Synthèse d’observateur robuste pour les systèmes non linéaires »


La soutenance aura lieu le 5 décembre 2109 à 10:00 l’amphi de la bibliothèque de la DOUA.

Jury :

Rapporteur Sergey Dashevsky  (University of Würzburg, Germany)
Rapporteur  Alain Rapaport (Mistea/INRA, France)
Examinateur Dragan Nesic  (University of Melbourne, Australia)
Examinateur Pauline Bernard  (CAS/MINES ParisTech, France)
Examinateur Bernhard Maschke (Lagepp/Université Claude Bernard, France)
Examinateur Vincent Andrieu (Lagepp/Université Claude Bernard, France)
Co-directeur Pascal Dufour (Lagepp/Université Claude Bernard, France)
Co-directeur Madiha Nadri (Lagepp/Université Claude Bernard, France)

Résumé :

L’estimation d’état d’un système non linéaire est essentiel pour la réussite des objectives importants tels que : la surveillance, l’identification et le contrôle. Les observateurs sont des algorithmes qui estiment l’état actuel en utilisant, entre autres informations, les mesures effectuées par des capteurs. Récemment, les recherches ont également porté sur la synthèse des observateurs pour des modèles plus en plus réels, qui peuvent prendre en compte des perturbations, des capteurs non linéaires et des sorties discrètes. Dans cette thèse, on peut distinguer deux parties. La première partie porte sur l’analyse des systèmes affines en état, affectés par le bruit, et l’estimation de l’état via le filtre de Kalman à grand gain. Nous présentons un nouvel algorithme d’optimisation, basé sur une analyse de Lyapunov, qui adapte le paramètre de réglage et l’entrée du système en fonction des perturbations affectant la dynamique et la sortie du système. La deuxième partie concerne le problème de synthèse d’observateurs pour des systèmes non linéaires sous une forme générale dont les sorties sont transformées par une fonction non linéaire. En effet, la synthèse d’observateur risque alors de ne pas estimer correctement l’état du système si elle ne prend pas en compte les non-linéarités des capteurs et, par conséquent, une nouvelle synthèse doit être considérée. Notre approche de synthèse d’observateurs consiste en l’interconnexion de l’observateur originel avec un estimateur de sortie basé sur une inversion dynamique, et nous démontrons son convergence asymptotique via des résultats du petit-gain. Enfin, la troisième partie étend notre approche présentée pour les systèmes dont les sorties sont non seulement transformées mais également discrétisées dans le temps. Nous implémentons les techniques de « sample-and-hold » qui mènent à un gain de l’observateur basé sur des LMI’s. La principale caractéristique des méthodes proposées est la possibilité d’adapter un grand nombre d’observateurs de la littérature à des scénarii plus réalistes.

 

Mots-clés

Systèmes non linéaires – capteurs non linéaires – mesures discrètes – robustesse au bruit – observateurs non linéaires – observateurs à grand gain – observateurs interconnectés – filtre de Kalman – stabilité de Lyapunov – ISS – petit gain – LMI

Date/heure
Date(s) - 5 Déc 2019
10 h 00 min - 12 h 00 min

Emplacement
Bibliothèque de la Doua

Catégories

Filed under: DYCOP, Soutenance