Soutenance de thèse : Elie Akanny


Soutenance d’Elie Akanny le 26/11/2019 à 14 h à la Bibliothèque de l’UCBL

Titre : Développement d’une méthode d’analyse de bactéries par Spectroscopie Raman Exaltée de Surface : application à la caractérisation de probiotiques microencapsulés pour le ciblage colique

Jury :

Pr. Meireles-Masbernat Martine Rapporteure
Pr. Piot Olivier Rapporteur
Pr. Nicole Jaffrezic Examinatrice
Pr. Gérald Thouand Examinateur
Dr. Ali Tfayli Examinateur
Dr. Claire Bordes Directrice de thèse
Dr. Sandrine Bourgeois Co-directrice de thèse
Dr. François Bessueille Co-directeur de thèse
Mme. Anne Bonhommé Invitée

RESUME : L’administration orale de probiotiques en vue d’un ciblage colique fait face à un problème majeur lié aux conditions délétères à leur survie rencontrées tout au long de leur parcours dans le tractus gastro-intestinal. En effet, il s’avère que la quantité de microorganismes viables arrivant au côlon est souvent insuffisante pour apporter l’effet bénéfique souhaité, c’est-à-dire un maintien ou une restauration des fonctions du microbiote intestinal. Pour lever ce verrou thérapeutique, la microencapsulation des probiotiques a été envisagée. L’un des objectifs de ce travail de thèse a donc été de développer un système d’encapsulation du Lactobacillus rhamanosus GG (LGG) permettant d’assurer son ciblage colique, après administration par voie orale. Le LGG est une souche probiotique indiquée dans le traitement et la prévention de la diarrhée associée aux antibiotiques. Le développement d’un tel système implique l’emploi d’une technique de quantification des microorganismes afin de déterminer par exemple les rendements d’encapsulation ou encore d’étudier les profils de libération des bactéries à partir des microparticules. Pour cela, la technique microbiologique classique de dénombrement sur milieu solide est généralement employée mais apparait comme longue et fastidieuse. Du fait de sa rapidité et simplicité, la Spectroscopie Raman Exaltée de Surface (SERS), permettant l’augmentation importante du signal Raman conventionnel de molécules adsorbées sur des surfaces métalliques nanostructurées de métaux nobles (argent, or), a été investiguée en tant que technique alternative. Une méthode SERS de quantification des LGG a donc été développée et appliquée pour caractériser le système d’encapsulation formulé. Les microparticules encapsulant les LGG ont été obtenues par spray-drying d’une solution aqueuse d’un polymère entérique (Eudragit® S100) contenant un agent de protection des bactéries des effets délétères du séchage. Un bon maintien de la viabilité des microorganismes a donc pu être observé au cours du procédé de spray-drying. La protection des LGG encapsulées en milieux gastro-intestinaux simulés, atteste de l’obtention d’un système d’encapsulation prometteur pour un ciblage colique de LGG viables en nombre suffisant pour potentiellement assurer l’efficacité du traitement probiotique après administration par voie orale.

Date/heure
Date(s) - 26 Nov 2019
14 h 00 min - 16 h 00 min

Emplacement
Bibliothèque de la Doua

Catégories

Filed under: Soutenance